LE VOYAGE DE FéLICIA
Thème : "Quatrième de couverture" 21 mars 2010

Après Lucie, c’est donc le deuxième roman de William Trevor que j’entame (Mauvaises nouvelles étant un recueil de… nouvelles et un genre un peu différent). Je suis moins rentré dans l’histoire que Lucie. Peut être parce que l’histoire de Felicia est malheureusement classique, beaucoup plus que celle de Lucie. De plus l’histoire se passe de nos jours tandis ce que Lucie se passe sur une plus longue durée et commence dans les années 20.

Félicia est une jeune fille irlandaise qui vit avec son père, ses frères et son arrière-grand mère dont elle partage la chambre. A la faveur du mariage de son frère, elle rencontre un certain Johnny Lysaght. Bien que plus âgé qu’elle, Johnny et Félicia deviennent amant. Mais voilà, Johnny repart en Angleterre en ne laissant qu’une ville et une usine où il travaile. Enceinte Félicia part pour l’Angleterre le rejoindre. Sa quête de retrouver l’être aimé, va lui faire rencontrer l’inquiétant Hilditch, vieux gros célibataire, ami des âmes en peine.

Le roman croise les destins de ces deux êtres, Félicia qui se perd en cherchant son premier amour et Hilditch dont on a du mal à savoir qui il est vraiment et qu’elles ont été ces véritables relations avec les jeunes filles dont il ne cesse de se souvenir.

Le roman reste tout de même dans la lignée des William Trevor que j’ai vu. Mélancolique, triste et sans espoir de rédemption pour les personnages.


Vos réactions <<
Pas de commentaire
Ecrire une réaction
Nom / Pseudo
Messagerie électronique
Quel est la couleur du cheval blanc d'Henry IV ?
<<